Départ du Veyn'art (Train Touristique, Artistique et Historique) depuis la gare de Lus-la-Croix-Haute durant le Traintamarre de juillet 2015 (photo : G. Trotta-Brambilla)

Développement du territoire et voie ferrée : liens et perspectives

Ce document est le fruit d’une rédaction collective, synthèse des échanges tenus dans le cadre de l’Atelier de formation « Le territoire de la ligne des Alpes »

Le contexte

Le tronçon ferroviaire Grenoble-Veynes-Gap est une composante de la ligne des Alpes qui relie Grenoble à Marseille. En tant que voie ferrée régionale nécessitant d’importants travaux de modernisation et traversant des territoires peu peuplés, la ligne a été plusieurs fois menacée de fermeture.
Convaincus de son intérêt, les Conseils de développement locaux et l’AGV (association d’usagers) ont invité les élus et le grand public à échanger sur les liens entre développement du territoire et voie ferrée.

Les partenaires

Sept Conseils de développement implantés autour de l’étoile de Veynes se sont engagés début 2016 dans une démarche visant à assurer la promotion, le maintien et le développement des services de la ligne ferroviaire des Alpes du Sud. Ce collectif a invité l’AGV et le Labex ITEM pour informer les acteurs du territoire et lancer le débat

L’AGV est une association d’usagers qui assure la promotion de la ligne SNCF Grenoble Veynes. L’AGV a commandé au Labex ITEM de réaliser un travail d’analyse du potentiel de développement de cette ligne ferroviaire.

Karine BASSET et Gabriella TROTTA-BRAMBILLA sont enseignantes-chercheuses au Labex Innovation & Territoires de Montagne de l’Université Grenoble Alpes. Elles ont encadré une équipe pluridisciplinaire d’étudiants pour repérer et coordonner les atouts des territoires traversés par la ligne avec les souhaits des habitants et des acteurs institutionnels et économiques

Téléchargez ici la suite de la synthèse collaborative issue du séminaire