En quoi le triptyque Balcon-de-Villard/Via Vercors/les Bouchards offre des ressources créatives au territoire ? (1)

Cette note de synthèse est un travail d’étudiants (rédaction en temps limité : 3h)

Dans un contexte d’incertitudes pour les stations de sports d’hiver lié au changement climatique, à la mutation des pratiques, comportement et clientèle ; penser un autre modèle de développement apparaît nécessaire. À cet effet, un investissement volontaire et innovant des acteurs territoriaux et s’intéressant aux spécificités des lieux, à leurs dimensions sémiotique, symbolique, sensible, mais aussi aux potentialités qu’ils recèlent, est à impulser en vue de mettre en exergue les ressources créatives.

Notre cas d’étude concerne le triptyque Balcon/Via Vercors/les Bouchards, soit un pied de station moderne, une voie multiusage et polymodale et un hameau traditionnel. Nous allons expliquer en quoi ces trois éléments associés suggèrent des complémentarités et augurent possiblement un développement à contre – courant du modèle (dé)passé.

En premier lieu, le triptyque évoque la multiactivité des habitants locaux : on les imagine aisément en station l’hiver et à travailler leurs terres et forêts pendant la basse -saison. La Via -Vercors donne alors un prétexte à se déplacer autrement, à faire de la mobilité une expérience entre les différents temps de la journée.

Cette voie, utilisable toute l’année renoue avec le clivage saison/hors saison et reconnecte une temporalité segmenté à un temporalité plus complète. Une des idées sous -jacente est en fait celle d’appropriation à la fois par les locaux et par les touristes. Ces derniers skiant moins qu’autrefois au cours de leur semaine de vacances, la Via Vercors donne véritablement un prétexte à s’aventurer de la station, jusqu’ aux Bouchards par exemple et où ils pourraient faire l’expérience d’autres activités dans un contexte de diversification de l’offre touristique. En outre, pour les populations locales, on peut attendre un effet d’entrainement sur les activités alentours.

 La voie donne à voir une figure intéressante du lien station / hors station, généralement non activé. On note que le process de construction de la route relève d’un mode d’intelligence culturel et territorial, associant différentes communes, la comcom ; où les parties -prenantes se sont retrouvées, ont établi leur référentiel et ont mis en avant leur volonté d’affirmer la culture locale, se différenciant par la même de l’influence de l’EPCI grenoblois. Cette réalisation fédératrice prouve le caractère souvent innovant des initiatives de développement local.

Le mélange est curieux, intéressant en fait : on assiste à une cohabitation de genre avec le Balcon moderne, le hameau traditionnel et bien sûr la nature plus ou moins façonnée. Il ne nous appartient qu’à réinvestir, réinterpréter les traces du passé comme le Balcon, d’autant qu’on observe l’émergence de pratiques nouvelles comme le ski urbain qui explore le bâti à coup de pirouettes. Le triptyque est réellement créatif en cela qu’il associe vernaculaire et contemporains : éléments résiduels communiquant et façonnant les représentations mais aussi paysages agricoles toujours valorisés à une voie dont on a pensé l’articulation entre pratique et nouveauté. Ici, on fait coexister le hard, la station et ses équipements avec du soft matérialisé par l’idée de flux, comme pour tempérer les personnes et leurs comportements. Cette piste hybride, polymorphe redonne un sens et horizon d’avenir à cet espace partagé entre diverses activités. Elle donne de plus à voir la diversité du territoire par les paysages : agriculture, ski, ressource naturelle avec le PNR.

Aussi, cet ensemble complémentaire consacre le non -marchand en offrant un ailleurs avec des lieux micro -locaux disséminés sur ce territoire. Des lieux se réactivent, invitent au détour, à l’itinérance ; concourant au changement de représentation en cours et questionnant le système de valeurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *