Archives de catégorie : Première Université Internationale d’Hiver 29 – 31 janvier 2014

Una “frontiera nascosta” ? Confini etnici, economici e simbolici in una valle alpina piemontese

Auteur : Giulia Fassio, Roberta Clara Zanini, Università di Torino

Résumé :  Une «frontière cachée»? Frontières ethniques , économiques et symboliques dans une vallée alpine du Piémont

Cette contribution veut éclaircir les résultats de deux recherches ethnographiques intensives menées de manière parallèle mais indépendante en 2011 dans deux villages de la vallée Anzasca, dans la région piémontaise de l’Ossola. Les deux communes, Bannio Anzino et Macugnaga, sont placés sur les côtés opposés d’une frontière ethnique, linguistique et culturelle reconnue du point de vue institutionnel à travers la loi 482/99 sur la protection des minorités linguistiques. Macugnaga, en fait, est une communauté minoritaire Walser et la frontière culturelle et symbolique entre la zone d’origine germanique et celle italophone, soulignée par plusieurs études historiques, a émergé clairement pendant nos enquêtes ethnographiques. La comparaison et l’intégration mutuelle des résultats obtenus ont confirmé la perception de cette frontière dans l’imaginaire local ; en outre, cette double enquête nous à permis de mettre en évidence des dynamiques qui n’auraient pas émergé sans une approche synoptique et comparative. La frontière qui sépare les deux lieux, en fait, n’est pas uniquement linguistique, culturelle et symbolique, mais aussi socio-économique comme le démontrent les perceptions des habitants, ainsi que l’analyse des pratiques et des activités locales. Continuer la lecture de Una “frontiera nascosta” ? Confini etnici, economici e simbolici in una valle alpina piemontese

Le Royans, une interface alpine à l’épreuve de nouvelles spatialités résidentielles : une territorialité traversée ?

Auteur :  Pierre-Marie GEORGES, Doctorant en Géographie, Laboratoire d’Études Rurales, Université Lumière Lyon 2.

Les phénomènes liés au renouveau résidentiel des espaces ruraux fabriquent une combinaison complexe de spatialités, que le concept flou et mouvant de « ruralité » a du mal à décrire. Pour l’étudier, une entrée par les modes d’habiter permet d’analyser à partir de parcours de vie la manière dont le territoire rural est convoqué dans les pratiques résidentielles des habitants et interroge en retour la construction sociale de nouvelles spatialités rurales. Dans cet esprit, le Royans[2], un territoire rural rhônalpin d’ «entre-deux», offre un terrain d’investigation privilégié au géographe ruraliste pour construire de nouvelles grilles analytiques afin d’appréhender les ruralités contemporaines. Continuer la lecture de Le Royans, une interface alpine à l’épreuve de nouvelles spatialités résidentielles : une territorialité traversée ?

L’innovation sociale par la filière laine en Pays de Saugues : l’expérience d’une recherche action collaborative

Auteur : Jean-Baptiste GRISON,  Centre d’Etudes et de Recherches Appliquées au MAssif Central, à la moyenne montagne et aux espaces fragiles (CERAMAC), Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand

Fin 2012, le CERAMAC, laboratoire de géographie humaine de l’université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand, a été contacté par une association d’insertion du Pays de Saugues (Haute-Loire), elle-même menant un groupement d’acteurs locaux, pour travailler en collaboration dans la mise en œuvre d’une nouvelle dynamique autour de la ressource laine. L’association de partenaires ainsi formée, à laquelle se sont ajoutés quelques acteurs locaux supplémentaires, a répondu à un appel à projets de recherche action dans le champ de l’innovation sociale, dont elle a été lauréate, ce qui lui a permis d’entamer une démarche collaborative originale et mutuellement enrichissante. Le présent article s’attache à présenter les modalités de cette mise en réseau de pour la structuration d’un « Pôle laine », et les multiples formes d’innovation associées à cette démarche. Continuer la lecture de L’innovation sociale par la filière laine en Pays de Saugues : l’expérience d’une recherche action collaborative

Dynamique et pratiques locales pour la valorisation des atouts spécifiques : Le cas de la communauté d’Ouled Hlel dans la région Nord-Ouest de la Tunisie

Auteur : Ines Labiadh, UMR Pacte-Territoire, Université de Grenoble-Alpes

Avec les effets de la mondialisation de plus en plus ressentis depuis les années 2000, les défis semblent être les mêmes partout : réussir l’intégration à une économie et à des marchés de plus en plus ouverts où la compétitivité se joue à des échelles au-delà du local. L’enjeu est de taille et le développement doit être repensé pour être en mesure de s’adapter aux changements induits par la globalisation économique. Continuer la lecture de Dynamique et pratiques locales pour la valorisation des atouts spécifiques : Le cas de la communauté d’Ouled Hlel dans la région Nord-Ouest de la Tunisie

Le projet d’itinérance récréative en montagne : source d’inspiration pour l’innovation des territoires ?

Auteur : Chiara Kirschner, Doctorante au laboratoire PACTE à l’Université de Grenoble-Alpes

Tentative de définition du phénomène : l’itinérance récréative

Expédition, voyage d’aventure, voyage de nature, itinérance sportive, itinérance récréative…une multitude d’expressions, des mots qui ne sont pas tous utilisés par les pratiquants eux-mêmes, en particulier « itinérance », et des significations relatives. La dimension sportive et le caractère d’expédition, par exemple, sont souvent  des notions relatives,  qui se réfèrent au niveau d’expérience et d’entraînement du pratiquant. Il peut y avoir des croisements entre les pratiques, par exemple, entre expédition et itinérance récréative, lorsqu’on part en exploration, découverte, étude d’un milieu naturel, et que l’on est assez expérimentés… Continuer la lecture de Le projet d’itinérance récréative en montagne : source d’inspiration pour l’innovation des territoires ?